fr

en
  • Mer 05 Juin 2013
  • 0 Commentaire(s)
  • Imprimer
  • Partager avec
PETITION POUR LE RETRAIT DES ETATS AFRICAINS DE LA CPI
Calixthe Beyala
par : AFRICAVIEW NET
 
Créée officiellement le 1er juillet 2002 sous l’impulsion de l’ONU, après la ratification par suffisamment d’Etats du Statut de Rome adopté le 17 juillet 1998, la Cour Pénale Internationale (CPI) est une juridiction internationale permanente et universelle ayant pour objectif louable de réduire l’impunité des individus et non des Etats responsables de génocide, de crime contre l’humanité, de crime de guerre et de crime d’agression, et de promouvoir ainsi par la prévention, la dissuasion et la répression le respect universel des droits de l’homme, notamment par les dirigeants politiques.

Sur les 193 Etats membres de l’ONU, la CPI compte actuellement 122 Etats membres, c’est-à-dire 122 Etats ayant à la fois signé et ratifié le Statut de Rome, et répartis au CPI par groupes d’Etats. Le groupe de loin le plus important est celui des Etats d’Afrique, fort de 34 Etats membres sur les 54 constituant l’Union Africaine, suivi du groupe de 27 Etats d’Amérique Latine et des Caraïbes, du groupe de 25 Etats d’Europe Occidentale et autres Etats occidentaux, du groupe de 18 Etats d’Europe de l’Est, et enfin du groupe de 18 Etats d’Asie et du Pacifique.

Cependant, compte tenu des nobles objectifs affichés de la CPI, il est curieux que les Etats-Unis d’Amérique, qui se veulent le champion mondial de la défense des droits de l’homme aient refusé jusqu’à ce jour de ratifier le Statut de Rome qu’ils ont pourtant accepté de signer, tout comme l’ont fait la Russie et Israël qui n’ont pas la même prétention de démocratie et de donneur de leçons de droits de l’homme. Il n’est pas étonnant que la plupart des pays asiatiques, en particulier arabes, en commençant par la Chine et l’Inde, qui comme la Russie n’ont pas la même prétention évoquée, se soient abstenus jusqu’à ce jour de signer le Statut de Rome, en invoquant essentiellement la raison de la souveraineté de leurs Etats, et son corollaire la non ingérence étrangère politique, humanitaire et surtout occidentale dans leurs affaires intérieures.

Compte tenu des nobles objectifs affichés de la CPI, le plus curieux, c’est que parmi la trentaine de personnes inculpées par la CPI depuis sa création jusqu’à ce jour, dont une petite dizaine sont actuellement détenus à la CPI, il n’y a que des Africains, alors qu’en plus des deux dernières guerres mondiales, les guerres récentes en Irak, en Afghanistan, en Côte d’Ivoire et en Libye confirment l’accusation portée contre l’Europe par Aimée Césaire dans son « Discours sur le colonialisme » et que nous pouvons actualiser en disant que « l’Occident est comptable devant la communauté humaine du plus grand tas de cadavres de l’histoire ».

C’est ce constat de curiosité, d’incompréhension et d’indignation qu’a déjà formulé le 29 juin 2012 Jean Ping, alors président de la Commission de l’Union Africaine, lors du 17è Sommet des chefs d’Etat de l’UA à Malabo, en Guinée Equatoriale en déclarant : « On a l’impression que la Cour Pénale Internationale ne vise que les Africains. Cela signifie-t-il que rien ne se passe par exemple au Pakistan, en Afghanistan, à Gaza, en Tchétchénie ? Ce n’est pas seulement en Afrique qu’il y a des problèmes. Alors pourquoi n’y a-t-il que des Africains qui sont jugés par cette Cour?».

C’est ce même constat qu’à l’unanimité les Chefs d’Etat et de gouvernement africains ont tenu à exprimer le 27 mai 2013 à l’issue du sommet du 50-ème anniversaire de la création de l’Organisation de l’Unité africaine, par la déclaration suivante de leur porte-parole, le Président en exercice de l’Union Africaine et Premier Ministre de l’Ethiopie, Hailemariam Desalegn : «Lors de la création de la CPI, l'objectif était d'éviter toutes sortes d'impunités, mais désormais le processus a dégénéré en une sorte de chasse raciale que nous n’acceptons pas. (…). Je pense donc que la CPI doit bien voir qu'elle ne devrait pas pourchasser (que) des Africains, (…). 99% des inculpés de la CPI sont Africains, cela montre donc que quelque chose est biaisé au sein du système de la CPI et nous contestons cela».

Quant à nous, nous estimons que cette situation présente de la CPI est d’autant plus inacceptable qu’en plus du mépris de la souveraineté des Etats africains à la faveur de l’ingérence politique et humanitaire occidentale dans les affaires intérieures africaines qu’ont déjà refusé les Etats asiatiques, il s’agit là d’une humiliation supplémentaire des Africains à la face du monde, qui réveille en eux le traumatisme de la déportation de leurs ancêtres dans les « camps d’extermination » de l’esclavage tant occidental qu’oriental par des « trafiquants d’être humains», dont des descendants s’érigent de nouveaux de nos jours en bourreaux des Africains.

Au nom de la dignité et du bien-être des Africains qu’ils ont la charge sacrée de cultiver et de défendre, nous demandons donc aux Chefs d’Etat et de gouvernement africains de tenir compte de la position des Etats-Unis d’Amérique, de la Russie, de la Chine, et de l’Inde pour retirer sans tarder leurs Etats de la CPI.

Au nom de l’exigence éthique authentiquement africaine et multimillénaire de la Maât, c’est-à-dire « le Bien, la Vérité, la Justice, l’Harmonie, etc. », pour atteindre le plus tôt possible en Afrique le noble objectif de la CPI concernant l’impunité des crimes de génocide, crimes contre l’humanité, des crimes de guerre et des crimes d’agression tout en préservant la dignité des Africains aux yeux du monde, nous leur demandons également de concrétiser dans les meilleurs délais le projet de la « Cour Pénale Africaine » appuyée par la future « la Force de Réaction Rapide » dans l’attente de la future « Force Africaine en Attente », en complément de la « Cour de Justice Africaine » et de la « Cour Africaine des Droits Humains et des Peuples », qui constitueront ainsi les bases historiques des institutions juridiques des futurs « Etats-Unis d’Afrique ».

Nous vous en remercions.

Fait à Pantin, le 3 juin 2012

 

Lien pour la PETITION: http://africain-francais.org/petition-cpi

  • Mer 05 Juin 2013
  • 0 Commentaire(s)
  • Imprimer
  • Partager avec
Visitée fois
 

Poser un commentaire

Code de sécurité

0 Commentaire(s)

[Aucun commentaire n'a encore été publié]
  • À DIEU PAPA MANDELA! LIBEREZ NELSON MANDELA!

    PAPA MANDELA, en toi, le monde entier a pu voir l'Afrique qui est injustement persécutée, violée, violentée, esclavagisée, exploitée, emprisonnée à cause de ses richesses inestimables... Et puis en toi, le monde entier a pu decouvrir l'Afrique qui surmonte ses peines, l'injustice subie, qui pardonne, qui aime, qui enseigne la sagesse, l'Amour du prochain, l'hospitalité, la fraternité et la paix a ux vendeurs de guerres,...Lire plus»

    Posté le Ven 06 Déc 2013 par dans
  • MA LETTRE A SOUMAILA CISSE...

      Soumaïla Cissé, cher père, Dans ce monde réduit en village planétaire par la magie du numérique, je suis convaincu que ma lettre, comme au temps de nos ancêtres, qui, avec le tam tam parleur se riaient des frontières spatiales pour lancer au vent les messages des plus solennels aux contrées lointaines, arrivera à toi. Et si cela est un crime de lèse majesté, je te prie volontiers de me le pardonner pour m'accorder la...Lire plus»

    Posté le Ven 16 Ao&u 2013 par dans
  • Un avocat kényan veut rendre justice à Jésus de Nazareth

      L’histoire se répand comme une traînée de poudre. Un avocat kényan a décidé de poursuivre en justice « les assassins » de Jésus devant la Cour internationale de justice. Il estime que son combat mérite d’être mené, au nom de l’équité, et accuse l’Italie, Israël, Ponce Pilate et l’empereur Tibère d’être les responsables du crime du Nazaréen....Lire plus»

    Posté le Dim 04 Ao&u 2013 par dans
  • Sorcière depuis ma naissance, je voulais tuer mon mari. Ce qui m’a empêchée de le faire…

      Ma joie est grande au moment où je vous écris mon histoire. www.africaview.net J’espère que vous la publierez. Agée de 43 ans, mariée, je suis responsable dans une entreprise à Abidjan. Mon mari et moi n’avons pas d’enfant. Mais mon époux n’a jamais désespéré. Il est croyant et je pense que sa foi en Dieu l’a toujours guidé malgré les difficultés. Et Dieu seul sait s’il y en ...Lire plus»

    Posté le Sam 03 Ao&u 2013 par dans
  • SOCIETÉ CONTEMPORAINE, CRISE IDENTITAIRE ET LE CHRETIEN

    S’il y a un fléau dont souffre notre société aujourd’hui c’est bel et bien celui de la crise Identitaire... L’on parle tant de la crise économique qui frappe ce monde depuis 2008 et q ui perdure... Néanmoins l’on n’a pas besoin de faire de recherches contemporaines pour oser affirmer que la vraie crise dont souffre notre société n’est pas économique mais plutôt identitaire... Et ce ne sont pas les nombreux...Lire plus»

    Posté le Ven 02 Ao&u 2013 par dans
  • Pour un ANIMAL, un chinoi tue un soldat congolais en Republique Démocratique du Congo

    L’adjudant-chef est effectivement parti en brousse mais n’a pas pu retrouver l’écureuil. C’est après avoir fait rapport à son chef que ce dernier a tiré à bout portant sur lui le tuant sur le coup, indiquent des sources militaires ayant requis l’anonymat . Un instructeur chinois a abattu, lundi 10 juin, un soldat congolais à la base militaire de Kamina (Katanga). Selon des sources militaires, l’instructeur chinois a reproché...Lire plus»

    Posté le Mer 12 Juin 2013 par dans
  • PETITION POUR LE RETRAIT DES ETATS AFRICAINS DE LA CPI

      Créée officiellement le 1er juillet 2002 sous l’impulsion de l’ONU, après la ratification par suffisamment d’Etats du Statut de Rome adopté le 17 juillet 1998, la Cour Pénale Internationale (CPI) est une juridiction internationale permanente et universelle ayant pour objectif louable de réduire l’impunité des individus et non des Etats responsables de génocide, de crime contre l’humanité, de crime de guerre et...Lire plus»

    Posté le Mer 05 Juin 2013 par dans
  • OCCULTISME: Confession d'une jeune fille possedée

      J’étais heureuse, mes plans marchaient bien j’avais ma maison dans un quartier chic, de l’argent mais ce t argent ne suffisait pas, il me fallait trouver un homme riche, j’étais en haut et je ne voulais plus revenir à l’étape de la petite villageoise pauvre. J’avais l’impression que le pourvoir des esprits devenais plus fort au fil du temps, à chaque fois que je franchissais une nouvelle étape, je devenais un véritable...Lire plus»

    Posté le Mar 28 Mai 2013 par dans

PETITION

Pétition : Opération «ENSEMBLE, mettons FIN à la FRANÇAFRIQUE»

Nous lançons l’opéra tion « ENSEMBLE, mettons FIN à l a FRANÇAFRIQUE»    L’opéra tion «ENSEMBLE, mettons FIN à l a FRANÇAFRIQUE»... Lire plus»

Sigez la Pétition | Cliquez Ici

AfricaView Radio

Sondage

Qui est l'homme de l'année 2011 en Côte d'Ivoire?







Annonces Classées

Plus d'Annonces  »

Facebook