fr

en
  • Mar 28 Mai 2013
  • 3 Commentaire(s)
  • Imprimer
  • Partager avec
OCCULTISME: Confession d'une jeune fille possedée
par : AFRICAVIEW NET

 

J’étais heureuse, mes plans marchaient bien j’avais ma maison dans un quartier chic, de l’argent mais cet argent ne suffisait pas, il me fallait trouver un homme riche, j’étais en haut et je ne voulais plus revenir à l’étape de la petite villageoise pauvre. J’avais l’impression que le pourvoir des esprits devenais plus fort au fil du temps, à chaque fois que je franchissais une nouvelle étape, je devenais un véritable monstre sans aucun sentiment, le malheur de ma meilleure me réjouissais et comme j’étais la seule personne chez qui elle venait pleurnicher, je n’avais qu’une seule envie : qu’elle disparaisse ! Le père de Sarah, Maurice vivait désormais dans son village enchainé chez un tradi-praticien, l’opération de sa mère avait échoué brillamment, elle vivait désormais chez sa mère dans les lacs à Lambaréné et Sarah devrait bien sur terminer l’année à Koulamoutou, quelle galère ! Je devrais supporter sa tristesse et ses pleurs perpétuels tout le temps :

-Ndoti pourquoi le sort s’acharne- t-il sur moi ? Qu’ai-je fait pour mériter cela ? Franchement je n’arrive pas à comprendre, je préfère mourir plutôt que de vivre cet enfer !
-Moi : mais non ma copine, tu es le seul membre valide qui reste de ta charmante famille, ta mère a perdu la vue et ton père la raison, tu dois être forte pour garder la flamme de t famille vive !
-Sarah : ah ma chérie, cette situation est difficile à vivre mais heureuse tu es là et je remercie le ciel pour cela !
-Moi : je t’aime ma puce, tu peux compter sur moi !

J’avais l’impression que nos discussions duraient une éternité car je ne la supportais plus du tout, avec ses plaintes et ses questions :
-Au fait Ndoti ! J’ai l’impression d’avoir raté quelque chose, cette maison, comment as tu fais pour l’avoir ?
-Moi : ah je ne te l’avais pas dit alors, Thierry l’avais acheté peu de temps avant sa mort…snif c’est le seul souvenir qui me reste de mon amour Thierry
-Sarah : ne sois pas triste, c’est la vie je suis sure que tu trouveras quelqu’un de bien, Dieu est grand ma puce !
Peu de temps on apprenait, on apprenait le décès de la grand-mère de Sarah, elle était triste mais ce qui l’a rendait plus triste était le fait de savoir que sa maman serait seule désormais, plus personne pour prendre soin d’elle. Elle avait raison de se faire des soucis, car l’était de sa mère s’aggravait ave le temps, elle faisait tous sur place, et à cause des urines, elle avait des lésions graves dans le dos et au niveau de fesses, je savais qu’elle vivait ces derniers jours cette vielle peau ! C’est bien cette fin pénible que j’espérais pour elle, baignant dans ses propres excréments avec son corps décomposé. Il fallait que Sarah parte deux semaines pour prendre soins de sa mère, elle avait pris le train pour Libreville ensuite un bus pour Lambaréné et enfin, une pirogue pour se rendre dans les lacs où était sa maman ! Mais Sarah n’avait même pas eu le temps d’arriver quand, je recus un coup de fil d’elle en pleurant :

-Ndoti ! Maman vient de nous quitté, j’ai reçu un coup de fil d’une cousine, elle est morte depuis hier mais comme le réseau ne donne pas bien au village, ils n’ont pu m’avoir que cet après midi !
-Moi : non non ce n’est pas vrai !
-Sarah : malheureusement si, et le pire c’est qu’elle a été inhumée depuis hier, les villageois ne pouvais pas garder le corps pendant deux jours parce qu’elle avait de grave lésions !
-Moi : je suis désolée ma puce, soit forte ! Et qu’est ce que tu vas faire ? Tu reviens ou tu y vas quand même ?
-Sarah : J’y vais ! Je veux voir où repose ma tendre maman !
-Moi : ca tu l’as dit, une tendre maman avec un grand cœur, que Dieu l’accueille dans son royaume !
-Sarah : Amen !
La nuit je voyais cette mystérieuse femme au chevet de mon lit avec de chaudes larmes qui coulaient sur ses magnifiques joues de couleur ébène, elle étais très belle mais je ne savais ce qu’elle me voulait, elle ne disait rien et demeurait aussi muette qu’une tombe. J’en avais assez, il fallait que je prévienne mame ! Le matin, je pris mon téléphone pour passer un coup de fil à ma grand-mère :

-Moi : mame ! Depuis quelques temps, je vois une femme qui pleure au chevait de mon lit, c’est normalement en rêve mais ca a l’air tellement vrai et cette femme me ressemble beaucoup avec une poitrine de femme allaitante !
-La grand-mère : quoi ? Tu es sérieuse Ndoti ? Non cela ne peut pas être possible !
-Moi : pourquoi ? Qui est-elle ?
-La grand-mère : c’est ta mère tu es trop bête ! Qu’est ce qu’elle te veut ? Ce n’est pas de ta faute si elle est tombée amoureuse d’un minable comme ton père à qui elle est allée jusqu’à donner un bébé. Toi, tu es différente d’elle, tu sais ce que tu veux dans la vie ! Tu as fait le on choix sinon t’aurais fini comme elle !
-Moi : hein ? Mais pourquoi pleure-t-elle si je suis vraiment heureuse ?
-La grand-mère : elle est jalouse de ton bonheur et de tout ce que tu as, exactement ce qu’elle n’a pas eu dans sa vie avec ton maboule de père. Elle revient faire quoi ? J’ai toujours su que cette fille était très méchante maintenant elle s’en prendre à son propre bébé !
-Moi : mais elle n’a rien fait de mal, elle pleure seulement on dirait qu’elle est malheureuse, c’est le message qu’elle veut me faire passer !
-La grand-mère : non ! Elle te veut du mal je viendrai demain pour renvoyer son esprit dans l’au-delà, viens m’attendre demain à la gare routière !
-Moi : d’accord à demain !
Dès l’aube, j’allais à la gare routière car les bus quittaient le visage vers 4h et demi. J’étais très contente de revoir ma grand-mère après tout ce temps, je l’avais aperçu la première, j’étais allée sauter sur elle :
-Moi : mame !
-La grand-mère : ma petite Ndoti, tu es devenue une très belle femme, je suis très fière de moi regardes comme tu es toute rayonnante !
-Moi : oui, tu m’as bien élevée pour une grand-mère !
J’avais pris un taxi en course pour chez moi, quelques minutes plus tard nous étions chez moi, mame étais surprise de voir dans quelle maison j’habitais :
-Oh ! Quelle belle maison, c’est une vraie femme de valeur ma fille !
-Moi : ah ! Oui je ne suis pas n’importe qui, je suis la charmante Ndoti !
-La grand-mère : ce soir je m’occupe de ta mère, qu’elle aille reposer tranquillement où elle est !
-Moi : c’est clair, elle me fait peur ! je ne dors plus bien, ce visage en larmes hante mes nuits !
-La grand-mère : rassures toi, cette nuit même je l’expédie en enfer c’est qu’elle doit être normalement
La grand-mère devait renvoyer l’esprit de ma mère dans l’au-delà vers 3h car pour elle c’est l’heure où, les esprits doivent rejoindre le monde obscure parce que à partir de 4h30 le ciel commence à éclaircir. J’étais naïve, pour moi ma grand-mère était cette femme attentionnée qui ne voulait que mon bonheur. Ma grand-mère m’avait convaincu que maman était là pour me faire du mal et me conduire avec elle dans l’au-delà ou du moins c’est ce qu’elle voulait me faire croire. La nuit tombée, elle avait allumé une lampe indigène dans ma chambre, une lampe indigène c’est fait à base de la résine d’Okoumé pour ceux qui ne savent pas, elle a une valeur mystique chez nous. Cette lampe dégageait une fumée noirâtre qui selon mamie, avait la capacité d’attirer les esprits, c’était pour attirer celui de ma mère. Elle m’avait conseillé de passer la nuit dans la chambre d'amis, ce qui devait se passer n’était pas de mon âge, elle m’avait peut-être envoutée depuis la naissance mais elle ne m’a jamais appris le vampire ! J’avais passé la nuit dans la chambre d’amis et vers 5h, elle me réveillait toute épuisée en disant :
-C’est fini ma fille, l’esprit de ta mère est désormais loin de toi !
-Moi : je n’ai rien entendu, comment as-tu procédé ? Dis moi s’il te plaît, tu l’as vu ?
-La grand-mère : Ndoti fermes ta bouche et dors ! Je vais me reposer je me sens vidée de toute mon énergie.
Ce qu’elle avait fait cette nuit ? Jusqu’aujourd’hui je ne l’ai jamais su, mais une chose est sure, ca n’avait marché que pour un temps car plus tard l’esprit de ma maman reviendra mais en colère cette fois. Je pense que mamie avait plus peur pour elle que pour moi car je n’avais aucun problème avec ma mère puisqu’elle m’avait quitté quelques jours après ma naissance.

  • Mar 28 Mai 2013
  • 3 Commentaire(s)
  • Imprimer
  • Partager avec
Visitée fois
 

Poser un commentaire

Code de sécurité

3 Commentaire(s)

ugg bags saleugg bags sale, le Dim 29 Sep 2013 à 12:30:54

nice articles

uggs outletuggs outlet, le Dim 29 Sep 2013 à 13:26:07

thank you for share!

isabel marant buy onlineisabel marant buy online, le Ven 25 Juil 2014 à 12:30:40

nice articles

  • À DIEU PAPA MANDELA! LIBEREZ NELSON MANDELA!

    PAPA MANDELA, en toi, le monde entier a pu voir l'Afrique qui est injustement persécutée, violée, violentée, esclavagisée, exploitée, emprisonnée à cause de ses richesses inestimables... Et puis en toi, le monde entier a pu decouvrir l'Afrique qui surmonte ses peines, l'injustice subie, qui pardonne, qui aime, qui enseigne la sagesse, l'Amour du prochain, l'hospitalité, la fraternité et la paix a ux vendeurs de guerres,...Lire plus»

    Posté le Ven 06 Déc 2013 par dans
  • MA LETTRE A SOUMAILA CISSE...

      Soumaïla Cissé, cher père, Dans ce monde réduit en village planétaire par la magie du numérique, je suis convaincu que ma lettre, comme au temps de nos ancêtres, qui, avec le tam tam parleur se riaient des frontières spatiales pour lancer au vent les messages des plus solennels aux contrées lointaines, arrivera à toi. Et si cela est un crime de lèse majesté, je te prie volontiers de me le pardonner pour m'accorder la...Lire plus»

    Posté le Ven 16 Ao&u 2013 par dans
  • Un avocat kényan veut rendre justice à Jésus de Nazareth

      L’histoire se répand comme une traînée de poudre. Un avocat kényan a décidé de poursuivre en justice « les assassins » de Jésus devant la Cour internationale de justice. Il estime que son combat mérite d’être mené, au nom de l’équité, et accuse l’Italie, Israël, Ponce Pilate et l’empereur Tibère d’être les responsables du crime du Nazaréen....Lire plus»

    Posté le Dim 04 Ao&u 2013 par dans
  • Sorcière depuis ma naissance, je voulais tuer mon mari. Ce qui m’a empêchée de le faire…

      Ma joie est grande au moment où je vous écris mon histoire. www.africaview.net J’espère que vous la publierez. Agée de 43 ans, mariée, je suis responsable dans une entreprise à Abidjan. Mon mari et moi n’avons pas d’enfant. Mais mon époux n’a jamais désespéré. Il est croyant et je pense que sa foi en Dieu l’a toujours guidé malgré les difficultés. Et Dieu seul sait s’il y en ...Lire plus»

    Posté le Sam 03 Ao&u 2013 par dans
  • SOCIETÉ CONTEMPORAINE, CRISE IDENTITAIRE ET LE CHRETIEN

    S’il y a un fléau dont souffre notre société aujourd’hui c’est bel et bien celui de la crise Identitaire... L’on parle tant de la crise économique qui frappe ce monde depuis 2008 et q ui perdure... Néanmoins l’on n’a pas besoin de faire de recherches contemporaines pour oser affirmer que la vraie crise dont souffre notre société n’est pas économique mais plutôt identitaire... Et ce ne sont pas les nombreux...Lire plus»

    Posté le Ven 02 Ao&u 2013 par dans
  • Pour un ANIMAL, un chinoi tue un soldat congolais en Republique Démocratique du Congo

    L’adjudant-chef est effectivement parti en brousse mais n’a pas pu retrouver l’écureuil. C’est après avoir fait rapport à son chef que ce dernier a tiré à bout portant sur lui le tuant sur le coup, indiquent des sources militaires ayant requis l’anonymat . Un instructeur chinois a abattu, lundi 10 juin, un soldat congolais à la base militaire de Kamina (Katanga). Selon des sources militaires, l’instructeur chinois a reproché...Lire plus»

    Posté le Mer 12 Juin 2013 par dans
  • PETITION POUR LE RETRAIT DES ETATS AFRICAINS DE LA CPI

      Créée officiellement le 1er juillet 2002 sous l’impulsion de l’ONU, après la ratification par suffisamment d’Etats du Statut de Rome adopté le 17 juillet 1998, la Cour Pénale Internationale (CPI) est une juridiction internationale permanente et universelle ayant pour objectif louable de réduire l’impunité des individus et non des Etats responsables de génocide, de crime contre l’humanité, de crime de guerre et...Lire plus»

    Posté le Mer 05 Juin 2013 par dans
  • OCCULTISME: Confession d'une jeune fille possedée

      J’étais heureuse, mes plans marchaient bien j’avais ma maison dans un quartier chic, de l’argent mais ce t argent ne suffisait pas, il me fallait trouver un homme riche, j’étais en haut et je ne voulais plus revenir à l’étape de la petite villageoise pauvre. J’avais l’impression que le pourvoir des esprits devenais plus fort au fil du temps, à chaque fois que je franchissais une nouvelle étape, je devenais un véritable...Lire plus»

    Posté le Mar 28 Mai 2013 par dans

PETITION

Pétition : Opération «ENSEMBLE, mettons FIN à la FRANÇAFRIQUE»

Nous lançons l’opéra tion « ENSEMBLE, mettons FIN à l a FRANÇAFRIQUE»    L’opéra tion «ENSEMBLE, mettons FIN à l a FRANÇAFRIQUE»... Lire plus»

Sigez la Pétition | Cliquez Ici

AfricaView Radio

Sondage

Qui est l'homme de l'année 2011 en Côte d'Ivoire?







Annonces Classées

Plus d'Annonces  »

Facebook