fr

en
  • Ven 18 Mai 2012
  • 2 Commentaire(s)
  • Imprimer
  • Partager avec
UNE MAIN NOIRE SOUS LE BLOUSON !
par : AFRICAVIEW.NET

(La boîte d’alcôve)

Au troisième stop d’une virée entre nationaux, je me retrouve dans l’une des boîtes de nuit renommée d’Arusha. L’entrée est payante et le montant est loin d’être dissuasif : 10.000 Shillings. Signe des temps modernes, c’est l’ascenseur qui me conduit à l’intérieur. La foule est constituée de jeunes et les adultes, même juvenilement habillés, demeurent en tout cas minoritaires.

La musique est « POP », les décibels en trop grande intensité sonore sont dosés sans mesure et en continue. On se comprend à peine quand on se parle. On se crie presque dessus. Les occupants du moment se trémoussent à un rythme constant ; et tout a l’air d’une séance de jogging non stop. Pendant ce temps, alors que le rythme musical ne l’autorise manifestement pas, on se colle, les corps se serrent, on se tripote, pour ceux qui sont assis on s’entrelace, les yeux dans l’aura satanique de la salle, éprouvant un plaisir et une satisfaction étranges à ce qui se passe. La vie est belle !

Au comptoir les commandes se succèdent à une cadence tenue. Les billets de banque se sentent à l’étroit dans les poches et autres porte-monnaie. Ces dispendieux d’un autre âge dépensent sans compter. Nageant alors dans les effluves d’alcool, ils tiennent joyeusement en ostentation des verres à moitié plein de spiritueux et des bouteilles de bière. Et afin de parfaire leur posture, des bâtons de cigarettes accompagnent pour agrémenter leur causerie. Les cheminées sont au rendez vous ! Mais de quoi s’agit-il en réalité ?

C’est un ensemble d’attitudes curieuses, propres à créer une panique morale aux âmes de bonne famille. Ces jeunes, dont pour beaucoup la puberté reste encore à prouver, s’échangent entre eux, au public de l’instant, des baisers vraiment forts, hautement et durablement profonds. Avec en prime des mains baladeuses aux endroits les plus intimes du corps humain. Et si l’on en juge par les soubresauts en termes de frémissement des gazelles aux multiples angles de la boîte, pas besoin d’être futé ou d’avoir des loupes pour constater le travail électrisant de doigts testeurs.        

Oui, c’est des séances d’amour à peine feutrées auxquelles on a droit. Bien vouloir comprendre le port des minis jupes et des robes de moindre convenance par la gent féminine au mépris du froid glacial faisant autorité à l’extérieur. Du haut de mon pucelage, je n’avais jamais vu ça que dans les films et je m’en suis trouvé dès lors dépaysé, profondément effondré par la teneur de tels agissements.

Décontenancé, j’ai voulu aller au petit coin. Et là-bas la file d’attente est longue. Il faut recourir à un effort surhumain pour ne pas se mouiller en dessous. Quand enfin la porte des toilettes s’ouvre, c’est un couple masculin à peine rhabillé qui en ressort : l’un d’eux avait oublié de monter sa femeture-éclair pendant que son compagnon haletait encore.

La bouche ouverte, je les ai regardés avec beaucoup de curiosité. L’envie de faire pipi m’est partie. Et j’ai blâmé l’existant : tout ça au nom de la modernité !

C’était le 03/10/2009.

 

Rhoméo MBADZAMA AWONO

lembeps@gmail.com

  • Ven 18 Mai 2012
  • 2 Commentaire(s)
  • Imprimer
  • Partager avec
Visitée fois
 

Poser un commentaire

Code de sécurité

2 Commentaire(s)

ThérèseThérèse, le Ven 25 Mai 2012 à 16:40:34

Hum!

huberthubert, le Ven 25 Mai 2012 à 16:46:00

L'Afrique risque de se perdre avec de telles déviances! Vraiment déguelasse cette situation décrite...

  • UNE MAIN NOIRE SOUS LE BLOUSON !

    Au troisième stop d’une virée entre nationaux, je me retrouve dans l’une des boîtes de nuit renommée d’Arusha. L’entrée est payante et le montant est loin d’être dissuasif : 10.000 Shillings. Signe des temps modernes, c’est l’ascenseur qui me conduit à l’intérieur. La foule est constituée de jeunes et les adultes, même juvenilement habillés, demeurent en tout cas minoritaires. La musique...Lire plus»

    Posté le Ven 18 Mai 2012 par dans
  • Propos sur l’inertie

    Aussi parlant est le titre de l’opuscule plein de vie que vient de commettre Alain Didier Olinga, Maître de Conférences en Droit Public.   Publiéaux Éditions CLE, cet opuscule de 80 pages se subdiviseen six parties. Dans ces dernières, et avant cela au niveau des considérations introductives, l’auteur revient sur les débordements causés par la tare inertielle. Il cite les différents secteurs de déploiement de ces négatifs...Lire plus»

    Posté le Jeu 17 Mai 2012 par dans
  • LES GIGOLOS ET LES GNANHIS D’ABIDJAN.

    «Jeune homme de 25 ans, grand de taille et un beau physique, cherche femme de 40 ans et plus,  ayant une grande stabilité financière pour relation sexuelle intense. Discrétion assurée». Ce genre d’annonce est de plus en plus courant et traduit une nouvelle façon de penser chez nos jeunes gens. Plus question d’avoir des relations sexuelles «cadeau», dans le vide. Les temps sont durs, alors tant qu’on peut arrondir ses fins...Lire plus»

    Posté le Lun 19 Déc 2011 dans
  • CAN 2012 (Eliminatoires) : la hiérarchie mise à mal au soir de la 2è journée de poule

    Le trône des Pharaons est-il en train de vaciller ? Leur défaite dimanche à Niamey après le nul concédé au Caire, début septembre, face à la Sierra Leone, les deux équipes présumées les plus faibles du groupe G ont de quoi inquiéter les plus inconditionnels des supporters des hommes d’Hassan Shehata. L’Egypte parviendra-t-elle à se qualifier pour la prochaine phase finale de la CAN 2012. La question n’est...Lire plus»

    Posté le Lun 11 Oct 2010 par dans
  • PREMIER LEAGUE : Chelsea mate Blackpool

    Grâce notamment à un nouveau doublé de Florent Malouda , les Blues ont atomisé Blackpool (4-0) ce dimanche après-midi, à Stamford Bridge. Leaders avec désormais quatre longueurs d'avance sur Arsenal et Manchester United, les champions d'Angleterre en titre affolent les compteurs. Les chiffres donnent le vertige : cinq victoires en autant de rencontres, vingt-et-un buts inscrits, pour un seul encaissé. Mais surtout, quatre points d'avance sur...Lire plus»

    Posté le Dim 19 Sep 2010 par dans
  • LIGA : pas de fracture pour Lionel Messi

    A Barcelone , la semaine a été prolifique. Les Blaugrana l'ont conclue comme ils l'avaient entamée : par un succès. Celui conquis dimanche, lors de la 3e journée de Liga, est nettement moins probant que la démonstration affichée mardi, face au Panathinaïkos (5-1). Il est surtout terni par la blessure de Lionel Messi, dont la cheville droite n'a pas résisté à l'attentat d'Ujfalusi (94e). L'Argentin souffre d'une...Lire plus»

    Posté le Dim 19 Sep 2010 par dans

PETITION

Pétition : Opération «ENSEMBLE, mettons FIN à la FRANÇAFRIQUE»

Nous lançons l’opéra tion « ENSEMBLE, mettons FIN à l a FRANÇAFRIQUE»    L’opéra tion «ENSEMBLE, mettons FIN à l a FRANÇAFRIQUE»... Lire plus»

Sigez la Pétition | Cliquez Ici

AfricaView Radio

Sondage

Qui est l'homme de l'année 2011 en Côte d'Ivoire?







Annonces Classées

Facebook