fr

en
  • Mar 10 Avr 2012
  • 0 Commentaire(s)
  • Imprimer
  • Partager avec
Reportage / Poulet, viande, tomates... : Les prix des denrées alimentaires ont flambé
Le Premier Ministre Ahoussou Kouadio
par : L'intelligent d'Abidjan

Samedi 7 avril 2012, à la veille de la fête officielle, notre équipe de reportage s’est rendue à l’abattoir de Port-Bouët, le plus grand du genre sur le territoire ivoirien. Direction les enclos de volailles pris d’assaut par des centaines de personnes en quête du meilleur poulet devant servir à la confection des différents mets.

Mais, le prix du poulet est dissuasif pour les nombreux acheteurs qui se sont rendus sur les lieux. Il était difficile d’acheter une pondeuse, espèce la plus recherchée, à moins de 4000 FCFA «à moins de choisir un poulet maigrichon qui ne donne vraiment pas envie de le consommer», se plaint Franck rencontré à l’abattoir. Et, il n’était pas le seul à ‘’tempêter’’ contre les prix pratiqués par les vendeurs. «Même lors de la nouvelle année, nous avons acheté le poulet à 3.500 FCFA. Pourtant, cette fête est plus importante que la Pâques, alors d’où vient que le poulet coûte plus cher aujourd’hui», ne comprend pas Aimé obligé de n’acheter que deux volailles alors qu’il escomptait en prendre trois. Les commerçants de volaille ont augmenté leur prix et ils ont été suivis par ceux qui vendent la viande de bœuf. «Le demi kilo est à 1400 FCFA au lieu des 1200 habituellement», s’émeut Mme Bolou.

Et d’inviter «vraiment nos dirigeants à venir constater sur le terrain que les commerçants mènent tout le monde en bateau». Chez les commerçants, c’est toujours la même rengaine comme le souligne Lengani Bouréïma, vendeur de poulets de son état en ces termes. «Le transport coûte cher et cette fois-ci à cause de la crise au Mali, il n’y a pas eu de poulets et puis il y a trop de taxes…», se dédouane-t-il pour expliquer la tendance haussière des prix au cours de la Pâques 2012. Mêmes les vendeuses de denrées de première nécessité se sont mises dans la danse. On a ainsi vu sur le marché 4 tomates à 200 francs et plus ; le petit tas de piment qui ne s’achetait qu’au-delà de 100 FCFA ; l’aubergine, la graine de palme, le manioc pour la confection du ‘’placali’’ ont tous subi une inflation sur les marchés. Comme quoi, les chrétiens ont voulu commémoré la résurrection de Jésus Christ en alliant le spirituel au festif, mais le second volet leur est revenu cher et le bouclage du mois d’avril se fera difficilement.

Olivier Guédé

  • Mar 10 Avr 2012
  • 0 Commentaire(s)
  • Imprimer
  • Partager avec
Visitée fois
 

Poser un commentaire

Code de sécurité

0 Commentaire(s)

[Aucun commentaire n'a encore été publié]
  • Signature de convention : LA BHCI et SOMAVIE pour un partenariat gagnant-gagnant

    La compagnie d’assurance SOMAVIE et la banque de l’habitat de Côte d’Ivoire(BHCI) ont signé le mercredi 11 Avril 2012, une convention d’assuran ce pour répondre aux préoccupations de leur clientèle. La banque de l’habitat de Côte d’Ivoire(BHCI) a signé un partenariat avec la SOMAVIE dans le but de répondre aux préoccupations de sa clientèle. C’était le mercredi 11 avril 2012 au siège ...Lire plus»

    Posté le Lun 23 Avr 2012 par dans
  • Reportage / Poulet, viande, tomates... : Les prix des denrées alimentaires ont flambé

    Samedi 7 avril 2012, à la veille de la fête officielle, notre équipe de reportage s’est rendue à l’abattoir de Port-Bouët, le plus grand du genre sur le territoire ivoirien. Direction les enclos de volailles pris d’assaut par des centaines de personnes en quête du meilleur poulet devant servir à la confection des différents mets. Mais, le prix du poulet est dissuasif pour les nombreux acheteurs qui se sont rendus sur les lieux. Il était...Lire plus»

    Posté le Mar 10 Avr 2012 par dans
  • Taxi-compteurs : La patente augmente de 20.500 Fcfa, les propriétaires grognent

    Le s prix prennent de l’ascenseur dans notre pays. En plus de la flambée généralisée et la prochaine entrée en vigueur du mécanisme de fixation automatique du prix du litre des produits pétroliers à la pompe, annoncé pour courant juil le t 2012, l’univers des taxi-compteurs est en mouvement. Car, des propriétaires des véhicu le s devraient désormais payer le surplus de 20500 francs cfa, alors que cette somme représente...Lire plus»

    Posté le Ven 06 Avr 2012 par dans
  • Petits commerces de survie: La colère des jeunes Ivoiriens d’Adjamé

    En Côte d’Ivoire, des jeunes sont en colère dans la commune populaire d’Adjamé, à Abidjan. Des éléments des FRCI, les Forces républicaines de Côte d’Ivoire, les empêchent de travailler. Plus de 2 800 étudiants ou diplômés au chômage, qui se sont tournées vers le secteur informel, se croyaient visés par la politique en cours de démolition des commerces illégaux. Au black market...Lire plus»

    Posté le Dim 18 Déc 2011 par dans

PETITION

Pétition : Opération «ENSEMBLE, mettons FIN à la FRANÇAFRIQUE»

Nous lançons l’opéra tion « ENSEMBLE, mettons FIN à l a FRANÇAFRIQUE»    L’opéra tion «ENSEMBLE, mettons FIN à l a FRANÇAFRIQUE»... Lire plus»

Sigez la Ptition | Cliquez Ici

AfricaView Radio

Sondage

Qui est l'homme de l'année 2011 en Côte d'Ivoire?







Annonces Classées

Facebook