fr

en
  • Ven 06 Avr 2012
  • 0 Commentaire(s)
  • Imprimer
  • Partager avec
Taxi-compteurs : La patente augmente de 20.500 Fcfa, les propriétaires grognent
par : koaci.com

Les prix prennent de l’ascenseur dans notre pays. En plus de la flambée généralisée et la prochaine entrée en vigueur du mécanisme de fixation automatique du prix du litre des produits pétroliers à la pompe, annoncé pour courant juillet 2012, l’univers des taxi-compteurs est en mouvement. Car, des propriétaires des véhicules devraient désormais payer le surplus de 20500 francs cfa, alors que cette somme représente l’impôt sur le salaire du chauffeur. La patente des taxis compteurs est passée de 120580 à 141080 francs cfa au grand dame des propriétaires des véhicules qui devraient désormais payer le surplus de 20500 francs cfa, alors que cette somme représente l’impôt sur le salaire du chauffeur. Cette situation, selon le site www.koaci.com qui rapporte l’information, irrite pour l’heure les propriétaires des taxis compteurs qui refusent également de se conformer à la loi de finance 2012 de l’Etat de Côte d’Ivoire. «Il n’est pas question d’aller payer 20500 francs cfa comme taxe supplémentaire à la direction générale des impôts. Nous avons saisi le syndicat national des transporteurs pour lui dire que nous ne sommes pas informés d’un quelconque paiement de 20500 francs cfa sur la patente. Par conséquent nous demandons aux propriétaires des taxis compteurs de ne pas payer cinq francs cfa au-delà de 120580 francs cfa que nous payons comme frais de patente. Je voudrais que vous ayez cela en esprit», a déclaré le président de l’Union patronale des exploitants de taxis compteurs de Côte d’Ivoire, le docteur Assouba, à l’occasion d’une rencontre avec les propriétaires des taxis compteurs. Justifiant la position de sa structure syndicale, celui-ci a déploré le fait que les autorités obligent les propriétaires des taxis compteurs à payer la taxe sur le salaire de leurs employés. «En fixant cette taxe, l’Etat devait prendre le soin d’identifier les chauffeurs. Nous ne payerons rien à leur place», a averti le président. En dépit de l’appel à la résistance du président de l’union patronale, des propriétaires de taxis compteurs auraient déjà payé les 141080 francs cfa. Le docteur Assouba met cependant en garde les autorités au cas où elles veulent obliger les autres propriétaires à s’acquitter de cette taxe. «S’il y a harcèlement, nous allons débrayer», a menacé le président, demandant par ailleurs aux propriétaires des taxis compteurs d’être en alerte et mobilisés pour la suite des évènements. Des voitures banalisées livrent une concurrence déloyale aux taxis compteurs. Ce phénomène qui a pris des allures inquiétantes a été décrié par le docteur Assouba qui annonce un assainissement du secteur dans les prochains jours. Invité à cette rencontre, le Président du conseil d’administration de la Mutuelle d’assurance des taxis compteurs d’Abidjan (MATCA), Adama Coulibaly s’est prononcé sur la récente crise qui a secoué la mutuelle. «Ils ont tout dit de moi, sans la vérité. Ils veulent me décourager pour que je m’en aille, alors qu’ils ne peuvent pas gérer la MATCA», a expliqué Adama Coulibaly, reconnaissant par ailleurs qu’il a passé des moments difficiles durant la crise.
B.M.

  • Ven 06 Avr 2012
  • 0 Commentaire(s)
  • Imprimer
  • Partager avec
Visitée fois
 

Poser un commentaire

Code de sécurité

0 Commentaire(s)

[Aucun commentaire n'a encore été publié]
  • Signature de convention : LA BHCI et SOMAVIE pour un partenariat gagnant-gagnant

    La compagnie d’assurance SOMAVIE et la banque de l’habitat de Côte d’Ivoire(BHCI) ont signé le mercredi 11 Avril 2012, une convention d’assuran ce pour répondre aux préoccupations de leur clientèle. La banque de l’habitat de Côte d’Ivoire(BHCI) a signé un partenariat avec la SOMAVIE dans le but de répondre aux préoccupations de sa clientèle. C’était le mercredi 11 avril 2012 au siège ...Lire plus»

    Posté le Lun 23 Avr 2012 par dans
  • Reportage / Poulet, viande, tomates... : Les prix des denrées alimentaires ont flambé

    Samedi 7 avril 2012, à la veille de la fête officielle, notre équipe de reportage s’est rendue à l’abattoir de Port-Bouët, le plus grand du genre sur le territoire ivoirien. Direction les enclos de volailles pris d’assaut par des centaines de personnes en quête du meilleur poulet devant servir à la confection des différents mets. Mais, le prix du poulet est dissuasif pour les nombreux acheteurs qui se sont rendus sur les lieux. Il était...Lire plus»

    Posté le Mar 10 Avr 2012 par dans
  • Taxi-compteurs : La patente augmente de 20.500 Fcfa, les propriétaires grognent

    Le s prix prennent de l’ascenseur dans notre pays. En plus de la flambée généralisée et la prochaine entrée en vigueur du mécanisme de fixation automatique du prix du litre des produits pétroliers à la pompe, annoncé pour courant juil le t 2012, l’univers des taxi-compteurs est en mouvement. Car, des propriétaires des véhicu le s devraient désormais payer le surplus de 20500 francs cfa, alors que cette somme représente...Lire plus»

    Posté le Ven 06 Avr 2012 par dans
  • Petits commerces de survie: La colère des jeunes Ivoiriens d’Adjamé

    En Côte d’Ivoire, des jeunes sont en colère dans la commune populaire d’Adjamé, à Abidjan. Des éléments des FRCI, les Forces républicaines de Côte d’Ivoire, les empêchent de travailler. Plus de 2 800 étudiants ou diplômés au chômage, qui se sont tournées vers le secteur informel, se croyaient visés par la politique en cours de démolition des commerces illégaux. Au black market...Lire plus»

    Posté le Dim 18 Déc 2011 par dans

PETITION

Pétition : Opération «ENSEMBLE, mettons FIN à la FRANÇAFRIQUE»

Nous lançons l’opéra tion « ENSEMBLE, mettons FIN à l a FRANÇAFRIQUE»    L’opéra tion «ENSEMBLE, mettons FIN à l a FRANÇAFRIQUE»... Lire plus»

Sigez la Pétition | Cliquez Ici

AfricaView Radio

Sondage

Qui est l'homme de l'année 2011 en Côte d'Ivoire?







Annonces Classées

Facebook