fr

en
  • Mer 04 Avr 2012
  • 0 Commentaire(s)
  • Imprimer
  • Partager avec
Côte d'Ivoire: L'opération Libanais déhors" a commencé!
par : AFRICAVIEW.NET
Faut-il en rire ou pleurer ? Chacun ira de son avis et de ses commentaires. Toutefois, rien ne changera le sort réservé à la Communauté libanaise de Côte d’Ivoire, forte de centaines de milliers de personnes. Et ce sort est le suivant : Ouattara vient de décider de bouter les Libanais hors du pays qu’il a conquis dans les chars français.

L’opération est toute simple. D’abord, elle visera à éjecter les Libanais, des activités portuaires. Sur la question, dans les milieux des tenants du pouvoir à Abidjan, il se murmure derrière un verre d’alcool que Houphouët-Boigny n’a jamais voulu des Libanais dans les ports maritimes de la Côte d’Ivoire. GBAGBO Laurent les y a introduits, le "fils" d’Houphouët, le Mossi, va rétablir les choses à l’endroit. Un point, un trait.

Comment va-t-il s’y prendre ? Les milieux d’affaires français, très remontés contre cette percée "gbagboïste" des Libanais en milieu portuaire, ont la "Solution" : le retrait pur et simple ou le non renouvellement des agréments.

Ensuite, et c’est là où les Ivoiriens doivent s’inquiéter le plus, c’est le secteur de la grande distribution qui fera l’objet d’un nettoyage profond. Et sur ce point, les journaux proches du régime en parlent avec fierté. Pour réduire le coût de la vie - (vraiment !!?) – tous les groupes français de la grande distribution ont déjà prospecté le marché ivoirien il y a environ 3 mois et, ils entendent s’y installer avant la fin du deuxième ou troisième trimestre 2012.

Des groupes comme CDCI, Cash Ivoire et autres, tenus par les Libanais, se préparent à la fermeture, selon notre source, qui est très bien introduite en milieu libanais. Ce n’est point la concurrence française qui les inquiètent. Dans tous les cas, les produits français sont beaucoup plus chers et parfois de moins bonne qualité que les produits d’origine indienne, thaïlandaise ou chinoise distribués par les Libanais. Ce qui inquiète les Libanais, ce sont les avantages anticoncurrentiels et les clauses d’exclusivité que le régime Ouattara a déjà concoctés pour le secteur de la grande distribution française.

Mieux, le couperet de la pression fiscale est en cours de préparation ou d’exécution chez certains. Car il faut faire tomber les grosses têtes libanaises. A tous les prix. La raison en est que la Communauté est soupçonnée de vouloir financer une déstabilisation du régime auto déstabilisé de Ouattara. Les plus frileux accusent certains membres influents de cette Communauté d’être des pro-GBAGBO. Et par ces temps de traumatisme aigu dans le camp des Rattrapés, où même les bébés sont accusés d’atteinte à la sûreté de l’Etat, Ouattara n’entend pas prendre de risque.

Alors, les carottes sont déjà cuites pour les Libanais de Côte d’Ivoire. De l’électroménager en passant par les produits de grande consommation, c’est tout un programme de "Rattrapage français" qui voit le jour.

Et quand on sait combien de jeunes ivoiriens vivent de l’emploi créé par la Communauté libanaise, il faut s’attendre à plus d’un million de chômeurs dans les six mois à venir, au cas où le régime Ouattara ferait le miracle de durer autant.
Alors, nous voici tous embarqués dans la même galère ivoirienne ; les Libanais qui ont soutenu la rébellion contre Laurent GBAGBO malgré tout le bien qu’il a fait à cette Communauté, tout comme les Libanais de l’espèce d’Elie Alassou qui ont vite fait de retourner leurs vestes, dès que les premières bombes françaises ont fait les premières victimes pro-GBAGBO.

Comme le dirait l’autre : "ce qui est intéressant dans cette affaire, c’est que chacun prendra sa dose avant la Finale."

A Très bientôt.

Hassane Magued
La Chronique de Hassan
  • Mer 04 Avr 2012
  • 0 Commentaire(s)
  • Imprimer
  • Partager avec
Visitée fois
 

Poser un commentaire

Code de sécurité

0 Commentaire(s)

[Aucun commentaire n'a encore été publié]

PETITION

Pétition : Opération «ENSEMBLE, mettons FIN à la FRANÇAFRIQUE»

Nous lançons l’opéra tion « ENSEMBLE, mettons FIN à l a FRANÇAFRIQUE»    L’opéra tion «ENSEMBLE, mettons FIN à l a FRANÇAFRIQUE»... Lire plus»

Sigez la Ptition | Cliquez Ici

AfricaView Radio

Sondage

Qui est l'homme de l'année 2011 en Côte d'Ivoire?







Annonces Classées

Facebook